Hardwick Hall

Hardwick Hall, Doe Lea, Derbyshire, UK

Hardwick Hall, more glass than wall

Chef d’œuvre d’architecture Elisabéthaine le plus emblématique d’Angleterre, Hardwick Hall domine la campagne du Derbyshire depuis la fin du XVIe siècle.

Construite en 1597 sur les dessins de Robert Smythson pour Bess of Hardwick, comtesse de Shewsbury et aïeule des ducs de Devonshire, le manoir est légué à William Cavendich, 1er comte de Devonshire en 1608 mais en 1694 son petit fils William, 1er duc de Devonshire, choisit de transférer la famille sur la terre de Bakewell dans sa magnifique maison de Chatsworth.

Resté dans la même famille le château d’Hardwick a été transféré à la National Trust en 1959 en paiement des droits de succession.

A une époque où le verre coûtait fort cher, un grand nombre de fenêtres était un signe affiché d’opulence et, sur ce point, Hardwick en est si généreusement pourvu qu’un proverbe est né dans le Derbyshire : « Hardwick Hall, more glass than wall »

Les collections du domaine ont conservé l’ameublement d’origine et présentent un ensemble unique de mobilier et tapisseries du XVIe siècle que l’on retrouve intégralement dans l’inventaire dressé en 1608 pour William Cavendish.

Plusieurs trésors nationaux sont visibles dans ses salons, notamment la « Sea Dog Table » dont le plateau est soutenu par quatre lions marins (vers 1600) ou la très élégante « Eglantine Table » ornée d’une remarquable  marqueterie incrustée à l’italienne (1601)

Les lambris sculptés ou les cheminées monumentales de marbres de plusieurs couleurs, à décor de cuirs découpés, sont un héritage inestimable de cette période.

Œuvres conservées

William Cavendish, 1st Duke of Devonshire

William Cavendish, 1st Duke of Devonshire

John Manners, 1st Duke of Rutland

John Manners, 1st Duke of Rutland

Hardwick Hall, National Trust

Doe Lea, Chesterfield, S44 5QJ

Copyright © Pierre-Alain Clostermann, tous droits réservés

You don't have permission to register